Porter son regard aussi loin que le permet notre condition d'Etre humain...
BREAK OF DAWN
Juin 2018
Cette image représente beaucoup pour moi car elle est le trésor inestimable d'un de mes premiers réveils dans la montagne après une nuit passée sous les étoiles. Je pense qu'on ne réalise jamais à quel point la solitude peut être riche en détails et en émotions.

Il faut comprendre que cette montagne était minuscule dans mon champ de vision, la photo a été prise à la façon dont on réalise un gros plan de la lune, zoom 40× (960mm), c'est pour dire à quel point tout cela ne représentait qu'un infime détail dans l'incroyable levé de soleil que la nature m'offrait. Si je n'avais pas cherché à contempler l'horizon, si je n'avais pas cherché à comprendre les détails que m'offrait l'horizon, si mon regard n'avait pas sondé les silhouettes de chaque montagne, si j'avais préféré rester dans mon duvet trempé par la rosée, je n'aurai jamais pu apercevoir ce royaume de feu caché dans l'horizon. Une montagne emprisonnée dans un cortège de nuages, eux même embrasés par un soleil naissant. Un Break of Dawn comme jamais il ne me sera autorisé de revoir.

Cette photo est de loin ma préférée parmi toutes celles que j'ai pu prendre et je pense qu'elle le restera. Mais je n'en ferai rien du fait de sa qualité optique déplorable. Mais qu'importe car elle m'a tant appris. Aussi bien à comprendre ma chance, savoir apprécier le moment présent et surtout savoir porter son regard toujours plus loin. Oui, savoir porter son regard aussi loin que le permet notre condition d'Etre humain.
Du haut de mon perchoir j'apercevais une partie de mon avenir… Plus tard je compris que tout cela avait été salutaire.

Découvre aussi

Haut de la page