Test : Sigma 20mm 1.4 DG HSM ART monture Canon
" Constance et homogénéité "
Présentation
Le Sigma 20 mm 1.4 DG HSM est un objectif grand angle très lumineux destiné communément à la photographie de paysage et de ciel nocturne. Il se révèle être un objectif redoutable pour immortaliser la voie lactée. L'objectif est disponible en monture Canon, Nikon et Sigma.
Spécificités
Formule optique : 15 lentilles en 13 groupes   ;   Diaphragme Circulaire (9 lamelles)   ;   Ouverture minimale F16   ;   Ouverture maximale F1.4   ;   Distance minimale de mise au point 27.6   ;   Rapport de reproduction maximal 1 : 7.1   ;   Dimensions L-Mount (diamètre x longueur) 90.7 x 129.8   ;   Poids L-Mount 950   ;   Stabilisé Non   ;   Pare-soleil Fixe   ;   Compatible téléconvertisseur Non   ;   Compatible USB Dock Oui   ;   Compatible avec convertisseur MC-11 Oui   ;   Longueur focale Objectifs Grand Angle   ;   Eligible au changement de monture Oui   ;   Edition A015
Prise en main
Pour avoir testé de nombreux objectifs, je dois dire que la prise en main de ce Sigma fut presque parfaite. A peine sorti de la boîte, on a tout de suite une impression de qualité, de sobriété et de robustesse. Le corps de l’objectif respire la solidité avec son look moderne métallisé aux finitions brillantes ou brossées. La lentille frontale est imposante. On peut dire que c’est un gros caillou du haut de ses 950 g, pas étonnant puisque ce dernier ne possède pas moins de 15 lentilles réparties en 13 groupes ! Ce poids peut d’ailleurs en rebuter plus d’un et c’est compréhensible.
Je tiens à souligner le fait qu'un objectif en métal est toujours plus rassurant qu'un homologue en plastique. Il est vrai qu'on rajoute du poids mais on gagne sans aucun doute en durabilité.
Je sais que le pare-soleil a été beaucoup critiqué notamment pour son matériau en plastique et non en métal. Je trouve ce choix fait par Sigma stratégique. Cela permet d'alléger l'ensemble tout en offrant une absorption du choc en cas de chute. Je te laisse réfléchir de ce que pourrait produire une chute de l'objectif sur le complexe de lentilles si rien n'absorbe le choc…

Une ensemble plutôt  équilibré une fois monté sur reflex Canon

Ergonomie
La première chose qu’on remarque c’est le pare-soleil (en plastique) qui est fixe et qui malheureusement ne permet pas de visser de filtre. Il y a une fenêtre pour voir la distance de mise au point exprimée en feet et en mètres. L’objectif ne compte qu’un seul bouton pour switcher de l’AF au MF. Concernant son imposante bague de mise au point, sa fluidité est parfaite, rien à redire dessus, si ce n’est qu’elle ne marque pas d’arrêt. Un quart de tour suffit pour passer de la mise au point proche à l’infini.
L'objectif n'est pas tropicalisé, pas de présence de joints d'étanchéité…
J’ai eu une petite déception concernant le capuchon de l’objectif, construit en plastique, que j’ai trouvé pas assez sécurisé et qui est souvent tombé lors de mes nombreuses excursions. A savoir que cet objectif est compatible avec le dock USB Sigma et éligible au programme de changement de monture.
Fenêtre de mise au point
Fenêtre de mise au point
L'objectif peut être posé en équilibre sur le pare-soleil sans risquer d'endommager la lentille
L'objectif peut être posé en équilibre sur le pare-soleil sans risquer d'endommager la lentille
L'impressionnante lentille frontale
L'impressionnante lentille frontale
Sélecteur de focus
Sélecteur de focus
Piqué
Concernant le piqué de cet objectif, je n’ai jamais eu de problème particuliers. Monté sur 6D Mark II avec capteur de 26Mpx, les images sont très nettes, plutôt homogènes et bien contrastées. Le piqué connaît une légère baisse à F1.4, même si l’image reste encore bien piquée surtout au centre. Le piqué est très élevé à partir de F2.8 et reste constant jusqu’à F8. On observera une légère baisse du piqué jusqu’à F16 à cause de la distorsion. On peut d’ores et déjà dire que l’objectif est constant dans la qualité d’image qu’il délivre en fonction des ouvertures du diaphragme. Ci-dessous un extrait du test réalisé par lesnumériques.com où l’objectif est testé sur Canon 5DSR.
Personnellement j’aurai apprécié un piqué plus présent dès les plus grandes ouvertures. Lors de mes sorties photos de voie lactée, il m’est souvent arrivé de fermer le diaphragme à F1.6 voir F1.8 pour gagner en piqué, notamment sur les bords.
Vignettage
Concernant le vignetage, pas d’hésitation, ce dernier vignette beaucoup aux plus grandes ouvertures ! le phénomène se réduit à partir de F4.5. et devient totalement absent dès F5.6.
J’ai trouvé le vignetage particulièrement intrusif à F1.4, phénomène qui m’a souvent posé problème lors de prises de vue en mosaïque du ciel nocturne. Heureusement le vignetage se corrige aisément sous Lightroom, mais dégrade légèrement la qualité de l’image.
Ci-dessous quelques exemples du vignettage aux différentes ouvertures :
F1.4
F1.4
F1.8
F1.8
F5.6
F5.6
F16
F16
Distorsion
La distorsion désigne l’ensemble des déformations géométriques créées par un objectif photographique qui modifient le grossissement en fonction du champ. La distorsion est probablement l’aberration optique la plus connue du grand public. Elle est principalement associée aux ultra-grands-angles et aux fisheyes.
 Bonne surprise, la distorsion de l’objectif est très bien contenue ! Tu pourras la corriger aisément sur Lightroom. Sigma a également fait du très bon travail en utilisant judicieusement des éléments asphériques.
Ci-dessous un petit exemple de la distorsion observée sur le crépi de mon appart ;)
schéma  de la distorsion communiqué par Sigma
schéma de la distorsion communiqué par Sigma
sublime crépi sur son lit de plâtre
sublime crépi sur son lit de plâtre
Aberrations Chromatiques
Petit topo sur les aberrations chromatiques de l'objectif. Pour rappel, les aberrations chromatiques sont les franges violettes que vous pouvez observer en photographiant par exemple des branches d'arbres en contre-jour.  On observe alors une image floue aux contours irisés. Elle résulte de la décomposition de la lumière blanche en plusieurs bandes de couleur . C'est un phénomène très compliqué à corriger pour les opticiens, cependant on observe de plus en plus d'objectif  arrivant à des niveaux de correction d'aberration chromatique jamais égalés. 
Sigma est reconnu dans le marché pour avoir de nombreux objectifs exempte d'aberrations chromatiques.
 En ce qui concerne le Sigma 20mm 1.4 DG HSM ART , les aberrations chromatiques sont pratiquement invisibles. Lors de mes tests je n'ai que très rarement aperçu de très fines franges d'aberrations.  cela s'explique par le fait qu'il comporte deux éléments en verre FLD (“F” Low Dispersion)*et cinq en verre SLD (Special Low Dispersion). Sigma a fait un travail exemplaire et le traitement optique appliqué sur ses lentilles est (très) efficace.
Attention : veillez toujours à utiliser des produits adéquats pour laver vos optiques, sans quoi vous risquerez d'altérer les différents traitements optiques des lentilles. Le piège courant est d'utiliser du produit vitre…
Bokeh / profondeur de champs
L’un des éléments déterminants la présence ou non des billes de bokeh, après l’ouverture, la taille du capteur et la focale, est le diaphragme. Celui-ci est composé de 9 lamelles qui rendent le bokeh plutôt harmonieux avec par endroits des billes en forme de citrons. Pas d’inquiétude, avec cet objectif vous obtiendrez du bokeh malgré sa très courte focale. Je te mets quelques exemples de photos ci-dessous.
La mise au point peut être réalisée dès 27cm, c'est plutôt positif.
Points négatifs et mésaventures
J’ai utilisé cet objectif pendant 2 ans, et je crois que sur cette période presque rien ne lui a été épargné. Températures frôlant les -20°C, longues prises de vues de la voie lactée, mauvais temps, randonnée sur plusieurs jours…
Je vais tout d’abord commencer par le poids de l’objectif. En ce qui me concerne, je n’ai jamais réussi à vraiment oublier son poids, surtout en randonnée où le sac s’alourdit de près d’un kilo. Ne comptez pas non plus sur le fait de porter votre appareil en bandoulière autour du cou avec cet objectif car je peux vous assurer que vos cervicales vont grincer au bout d’une heure. Veillez toujours à l’utiliser avec un trépied résistant, j’ai eu la mésaventure de fixer mon appareil sur un trépied bas de gamme. Ce dernier a eu sa tête rotative brisée sous le poids de ce gros caillou (heureusement l’appareil est tombé dans la neige fraîche ! )
Un matin d’hiver j’ai eu une grosse frayeur avec le moteur AF qui ne fonctionnait plus du tout. Après avoir passé la nuit en bivouac par un temps de -20°C, l’AF ne fonctionnait plus du tout. Le problème persista quelques jours, avant de disparaître totalement. Je tiens à préciser que Sigma a accepté de me le reprendre malgré mon utilisation évidemment non recommandée ;) . J’ai finalement gardé l’objectif étant donné que le problème avait disparu. Bah oui, l’électronique quel qu’il soit n’est pas fait pour fonctionner sous des températures extrêmes, c’est de la physique…  
Un autre point qui m’a fortement agacé est le fait que l’objectif ne soit pas tropicalisé. De nombreuses fois j’ai dû le laisser à l’abri alors que les conditions étaient parfaites pour déclencher l’appareil. A ce sujet j’ai bien cru qu’une nuit j’allais l’endommager avec la quantité de rosée qu’il y avait pendant une prise de vues de la voie lactée.
Le dernier point négatif à mon sens est la construction de l’objectif qui ne permet pas de visser de filtre. J’ai trouvé ça réellement dommage. D’autant plus que si il y a bien des focales qui ont besoin de filtre c’est les grands angles… A cause de ça je me suis parfois retrouvé avec un ciel cramé ou une pause longue en bord de ruisseau impossible à réaliser…
Ah oui j’oubliais… lors d’une randonnée en haute montagne, le capuchon de l’objectif s’est décroché et a fait un vol plané de plusieurs centaines de mètres. Evidemment je ne l’ai jamais retrouvé. J’ai envie de dire que ce qui devait arriver, arriva…
J'ai perdu le capuchon non loin du lieu où a été prise cette photo… si tu le trouves fais-moi signe ;)
Points positifs
Bien évidemment cet objectif possède de nombreux atouts. On peut citer sa qualité de fabrication quasiment irréprochable, sa grande ouverture, son prix plutôt accessible (650€) et ses performances optiques. Avec ce genre d'optique vous pourrez sans problème photographier la voie lactée, et ce même avec un boitier entré de gamme ! je peux dire que c'est cet objectif qui m'a permis de découvrir la photographie nocturne.
Je n'oublie pas de mentionner le SAV Sigma qui était prêt à me l'échanger suite à ma mésaventure avec le moteur AF.
Verdict
Tu l'auras compris, c’est un objectif que je recommande fortement, mais presque exclusivement pour de l’astrophotographie. Dans cette discipline j'ai réellement pu trouver l'objectif qui me correspondait, les reproches que j'ai à lui faire ne sont pas éliminatoires et je pense sincèrement que cet objectif est un must have pour les oiseaux nocturnes. Même si je n'affectionne pas vraiment ce terme, cet objectif est sans le moindre doute digne d'un objectif professionnel.
Pour son utilisation en paysage diurne, et bien pourquoi pas.. qui peut le plus peut le moins, mais la grande ouverture est presque inutile en plein jour et le fait de ne pas pouvoir mettre de filtre est un point éliminatoire à mon sens (même s'il existe des alternatives plus ou moins ergonomiques pour mettre tout de même un filtre…)
Je ne m'étais pas trompé quant à l'achat de cet objectif. Cet outil m'a ouvert de nombreuses possibilités en paysage nocturne et j'en suis très content. je pense aussi que cet objectif a contribué, malgré ses défauts, à adorer Sigma… Aujourd'hui j'attends avec grande impatience de me procurer l'incroyable Sigma 35mm 1.2 DG DN en monture FE, digne successeur de mon 20mm 1.4 DG HSM, qui est censé corriger tout ses défauts si ce n'est son poids et son prix (on en revient toujours au même… ;)
Galerie d'images
Durant mes deux ans de pratique avec cet objectif, j'ai pu réaliser ce genre de photographies... si de jour, il aurait pu être remplacé  par un objectif moins performant, il demeure indispensable en paysage nocturne...
assemblage de plusieurs images
assemblage de plusieurs images
Assemblage de plusieurs images
Assemblage de plusieurs images
assemblage de plusieurs images
assemblage de plusieurs images
assemblage de plusieurs images
assemblage de plusieurs images
------------------------------------------------------------
Merci d'avoir lu cet article, j'espère qu'il a pu t'aider dans ta recherche de matériel. Si tu as d'autres questions j'y répondrais avec plaisir. Tu peux me laisser un message dans le formulaire ci-dessous :
Envoyer
Merci pour ton message ;)
Test non sponsorisé, l'objectif a été financé à mes frais...

Découvre aussi

Haut de la Page